Nos voisins sauvages Valais

Le Valais sauvage

Paysages de montagne, forêts, paysages naturels et culturels, plans d’eau et zones urbaines. Le canton du Valais présente une étonnante diversité d’habitats. Mais notre connaissance sur la présence et la répartition des habitants animaux, vivant en Valais, est limitée.

Le projet « voisins sauvages Valais » vise à rendre tangible la présence d’animaux sauvages en Valais et à combler les lacunes de nos connaissances sur leur répartition. Dans ce but nous recueillons des observations d’animaux sauvages avec votre soutien. Aidez-nous et apprenez à mieux connaître le monde animal varié du Valais !

Voisins sauvages recherchés — participez et annoncez vos observations

De nombreux animaux sauvages vivent cachés ou sont nocturnes et ne sont donc souvent pas remarqués par les gens. Sur valais.nosvoisinssauvages.ch, vous pouvez annoncer vos observations ou découvrir quels animaux sauvages ont déjà été observés dans votre voisinage ou sur votre lieu de travail. Une galerie montre des photos d’animaux sauvages dans le canton du Valais. De plus, vous trouverez des conseils et apprendrez comment vous pouvez soutenir les hérissons, les renards et autres animaux.

Les parrains et les groupes d’accompagnement de Voisins sauvages Valais

Voisins sauvages Valais est un projet de Voisins sauvages Suisse. Dans le canton du Valais, le projet est soutenu par deux organisations régionales, le Parc naturel Pfyn-Finges et le Parc naturel de la vallée de Binn. Un groupe d’accompagnement soutient les parrains dans la planification et la mise en œuvre de projets. Les organisations suivantes sont représentées dans le groupe d’accompagnement : Musée valaisan de la nature, Fauna.vs et La Murithienne.

Signalez vos observations faunistiques !

 
Traces de castors. © E. Dietrich, stadtwildtiere.ch

De nombreux animaux sont nocturnes et on ne les observe que rarement. Ils laissent cependant des traces dans leur domaine vital et trahissent ainsi leur présence. En plus des observations d’animaux, il est également possible d’annoncer les indices indirects tels que les terriers de renards, les taupinières de campagnols ou de taupes, ou les crottes. En fonction des indices indirects,  il est souvent possible d’identifier une famille voire même une espèce. C’est pourquoi il est important de télécharger également une ou deux images de ces indices.

Annoncez vos observations d’animaux ou de leurs traces sur notre plateforme internet.

Ou consultez notre galerie photo et découvrez quelles images ont été téléchargées par nos observateurs.

 

 

 

 

Valais
Nos voisins sauvages
Porteurs et partenaires