hélice zonée
Chilostoma zonatum

Bild
Zonierte Felsenschnecke unterwegs auf einem Felsen.
biologie
Biologie
menschtier
Homme & Animal
tipps
Conseils
galerie
Galerie
karte
Carte

Biologie

L’hélice zonée est une alpiniste chevronnée. Elle porte bien son autre nom : hélicon des Alpes. Cet élégant escargot vit en montagne, entre la moyenne et la haute altitude. Il peut se glisser dans les fissures rocheuses et sous les pierres grâce à sa coquille aplatie. Les spécimens les plus plats sont d’ailleurs les mieux protégés. Comme chez les autres espèces rocheuses apparentées, on constate que plus les individus prennent de l’altitude, plus leur coquille est petite. Avec la rudesse du climat, il vaut mieux être compact ! Et plus ils prennent de l’altitude, moins ils ont de végétaux tendres à se mettre sous la langue râpeuse. Les plus hauts arpenteurs doivent se contenter de brouter les algues et les lichens incrustés sur les rochers.

Distribution

Sud-ouest des Alpes : Haut-Valais, région sud du coude du Rhône, mais aussi Tessin et Grisons.

Signes distinctifs

Coquille aplatie sur le dessus ; jaune à brun-vert, parcourue sur sa périphérie d’une bande spirale brun foncé ; un peu brillante, à fines stries d’accroissement peu régulières ; trou central sur le dos de la coquille (ombilic) assez large ; enroulement sur 5 tours, le dernier retombant brusquement sur l’ouverture, au bord blanc et retroussé (réfléchi).

Appartient à
Physique

Hauteur de la coquille : 9 à 13 mm
Diamètre de la coquille : 18 à 26 mm

Confusions possibles

D’autres Chilostoma ont une allure similaire, mais leur ouverture de coquille est plus elliptique et ils sont moins ou non présents en Valais : Chilostoma achates, Chilostoma cingulatum et Chilostoma glaciale, qui habitent respectivement les Grisons, le Tessin et l’extrême sud du Valais (pointe Dufour).

Degré de menace

Non menacé

Période d’activité

L’hélice zonée garde encore bien des secrets. On ne connaît à l’heure actuelle rien de son mode de vie, si ce n’est sa passion pour le rocher et pour les climats frais et humides.

Habitat

Sites rocheux peu exposés et humides : gorges, éboulis frais, falaises ombragées ou riches en fissures, rochers à proximité de l’eau… mais aussi pelouses et forêts de montagne, entre 800 et 2300 m d’altitude. Nette préférence pour les roches acides, riches en silice, comme le granite.

Homme & animal

Menaces
  • Changements climatiques : En tant qu’espèce d’altitude, en recherche de fraîcheur et d’humidité, elle pourrait être fortement affectée par les changements climatiques (élévation des températures, multiplication des sécheresses et des événements extrêmes).
Mesures de soutien
Observer l’escargot

Rendez-vous en milieu rocheux ombragés et humide. Là vous pourrez scruter dans les fissures de rochers et entre ou sous les pierres.

Découvrir sa coquille vide

Cherchez au sol et dans chaque recoin de rocher, là où les coquilles pourraient s'accumuler.

La coquille de l'hélice zonée.
Hélice zonée rampant sur une main.

Galerie

Pour cette espèce, aucune photo n’a encore été téléchargée

Pages 1
jusqu'à 0