Les robots de tonte, un danger pour les hérissons

Des hérissons sont régulièrement retrouvés avec différents types de blessures. On craint qu'un nombre croissant de coupures ne soient causés par des robots tondeuses. Une étude a examiné les effets de 18 modèles différents lorsqu'ils rencontrent des cadavres de hérissons. Les résultats ont montré qu'aucun des appareils testés (pas même les modèles dotés d'une caméra et de capteurs à ultrasons) n'était capable de détecter les hérissons sans les toucher - aucun modèle testé n'est totalement sûr pour les hérissons.

Les hérissons sont régulièrement admis dans les centres de soins pour hérissons ou chez les vétérinaires pour divers types de blessures par coupure. Bien qu'ils ne soient pas quantifiés avec précision, on craint de plus en plus qu'un nombre croissant de ces incidents ne soient causés par des robots tondeuses.

Une étude sur les hérissons menée par Sophie Rasmussen, une chercheuse danoise, a permis d'examiner les effets de 18 modèles différents de robots tondeuses disponibles dans le commerce lorsqu'ils rencontrent des cadavres de hérissons. Elle a décrit et quantifié les effets des robots de tonte et les a mis en relation avec certaines caractéristiques techniques des différentes machines. Elle a ainsi fourni des informations importantes sur les caractéristiques de ces appareils qui pourraient accroître la sécurité des hérissons ou à l'inverse qui sont particulièrement dangereuses. La sélection des 18 modèles de tondeuses à gazon a été effectuée sur les conseils d'un spécialiste et représente le large éventail de marques disponibles sur le marché européen.

Les résultats ont montré qu'aucun des appareils testés (pas même les modèles dotés d'une caméra et de capteurs à ultrasons) n'a pu détecter les hérissons sans les toucher et qu'aucun n'a détecté les jeunes (< 200 grammes). À cet égard, aucun des robots tondeuses testés n'est totalement sûr pour les hérissons.

Toutefois, il existe de fortes différences entre les modèles. Certains (par ex. Gardena Sileno Life) n'ont causé que des dommages mineurs lors des 12 tests individuels et ne semblent donc pas nuire sérieusement aux hérissons. Peut-être même que les hérissons apprennent à éviter ces machines après une rencontre avec un tel robot tondeuse. D'autres machines (par ex. Honda Miimo HRM 3000) auraient causé des blessures plus graves aux hérissons, qui pourraient être mortelles si elles ne sont pas soignées.

En général, les tondeuses à gazon à lames fixes ont causé plus de dégâts : contrairement aux lames fixes, qui sont constamment exposées, les lames pivotantes se replient dans un cadre protecteur lorsqu'elles heurtent quelque chose de plus dur que l'herbe. En outre, les robots tondeuses à lames fixes nécessitent une plus grande puissance pour actionner ces lames, et cette puissance plus élevée semble rendre les machines moins contrôlables et moins sensibles dans leur technologie de détection.

Bien que l'étude réponde à des questions essentielles sur la nature et l'étendue des blessures causées par les tondeuses robotisées, elle ne peut pas se prononcer sur la probabilité de ces rencontres ou sur les réactions des hérissons. Toutefois, les auteurs de l'étude appellent les fabricants, les distributeurs et les vendeurs de robots tondeuses à informer leurs clients de l'importance de ne pas utiliser ces appareils la nuit et de vérifier les pelouses avant de les tondre afin de détecter les animaux sauvages potentiellement menacées par ces machines. Ils encouragent également une collaboration future avec les fabricants de robots tondeuses afin d'améliorer la sécurité des hérissons et de la faune sauvage du jardin.

Étude originale (en anglais, disponible gratuitement) :

Rasmussen SL, Schrøder AE, Mathiesen R, Nielsen JL, Pertoldi C, Macdonald DW (2021) Wildlife Conservation at a Garden Level : the Effect of Robotic Lawn Mowers on European Hedgehogs (Erinaceus europaeus). Animals, 11,1191.

Portrait d’espèce

Erinaceus sp.