Bilan du projet « Hérisson y es-tu ? »

Vendredi, 14. mai 2021
Les résultats du projet « Hérisson y es-tu ? » mené en 2020 montrent que les hérissons sont présents dans la plupart des villes et communes étudiées, mais que leur densité est très variable et qu’il existe des lacunes dans leur distribution. Dans le cadre d’une campagne visant à étudier de manière systématique la répartition des hérissons valaisans, plus de 400 tunnels à traces ont été placés dans le terrain entre juin et octobre derniers avec l'aide d'une quarantaine de bénévoles. L’opération sera prolongée en 2021.

La répartition des hérissons a été étudiée entre juin et octobre 2020 dans les quatre villes valaisannes de Brig-Glis, Sion, Martigny et Monthey, les communes d'Ernen et de Grengiols dans le Parc naturel de la Vallée de Binn, ainsi que dans certains jardins des communes du Parc naturel de Pfyn-Finges. Pour ce faire, plus de 400 tunnels à traces ont été placés, par des bénévoles, dans des endroits favorables aux hérissons. Les tunnels en carton plastifié étaient équipés de deux feuilles de papier, de bandes munies d’encre et d'un appât alimentaire. Les hérissons ont ainsi laissé leurs empreintes de pattes lorsqu'ils sont passés dans les tunnels. Chaque tunnel a été observé pendant cinq jours consécutifs et les traces trouvées sur les feuilles ont été analysées. Parallèlement, la population valaisanne a été invitée à signaler ses observations de hérissons. Durant cette période et sur tout le territoire cantonal, 114 annonces de hérissons ont été faites sur les plateformes d’observations valais.nosvoisinssauvages.ch et wallis.wildenachbarn.ch.

Des hérissons ont ainsi été détectés dans les quatre villes et les communes étudiées dans le Parc naturel de la Vallée de Binn. En revanche, aucun hérisson n’a été détecté dans le périmètre Parc naturel de Pfyn-Finges. Les résultats montrent également que la densité de hérissons varie fortement au sein des zones urbaines et entre les différents villages. Il existe également des lacunes inquiétantes dans la distribution urbaine. Ce morcellement semble indiquer la présence de petites souspopulations isolées, qui sont plus exposées à un risque d’extinction locale.

Les raisons des variations constatées dans la répartition des populations de hérisson, seront examinées plus en détail dans le cadre de la campagne « Action Hérisson 2021 ». Celle-ci doit permettre d’identifier si la densification des constructions est défavorable au hérisson, si l’utilisation d’herbicides ou le manque de structures refuge dans les jardins sont responsables des écarts constatés et d’élaborer des solutions pour y remédier. Par ailleurs, des journées d’actions et des excursions sur le thème des jardins favorables aux hérissons seront proposées au public afin de promouvoir les hérissons en Valais.

Les résultats détaillés du projet « Hérisson y es-tu ? » seront présentés lors d'une conférence publique le  27 mai à 18h30 à l’Espace Tourbillon de Provins, Sion. En parallèle, la présentation sera diffusée en directe via Zoom.

Cet événement est gratuit mais les places sont limitées en raison des restrictions dues au Covid. Une inscription préalable par mail à l’adresse valais@nosvoisinssauvages.ch est indispensable.

Le projet « Hérisson y es-tu ? » est financé par le Service des forêts, des cours d’eau et du paysage du canton du Valais (SFCEP) et se déroule dans le cadre de la plateforme d’observation de la faune sauvage « Nos voisins sauvages Valais / Wilde Nachbarn Wallis », en collaboration avec le Parc naturel de Pfyn-Finges, le Parc naturel de la Vallée de Binn et le patrimoine mondial de l'UNESCO Alpes suisses Jungfrau-Aletsch.

Rückfragen

Barbara Molnar, biologiste au Service des forêts, de l'aménagement des cours d'eau et du paysage, section nature et paysage, tél. 027 606 32 21, barbara.molnar@admin.vs.ch.

Lisa Wirthner, Nos voisins sauvages Valais, c/o SWILD, Zurich, tél. 079 359 28 56, lisa.wirthner@swild.ch

Bilder
Les images suivantes sont disponibles gratuitement pour une utilisation en relation avec le communiqué de presse, à condition que les auteurs des images soient correctement cités.
Image 1: Hérisson à la recherche de nourriture.
Image 2: Rendez-vous de hérissons dans un jardin.
Image 3: Tunnel à traces avec un hérisson qui y a laissé ses traces.