Sur les traces des hérissons en Valais : bénévoles recherchés pour des recensements

Vendredi, 18. septembre 2020
Depuis juin, des recensements systématiques ont lieu pour évaluer la présence des hérissons dans quatre communes valaisannes : Sion, Martigny, Monthey et Brig-Glis. Les premiers résultats montrent déjà un contraste important entre les différentes zones urbaines et paysages agricoles. Néanmoins, plusieurs zones restent encore à prospecter pour lesquelles nous recherchons des gens motivés à mener des recensements de hérissons. 

Dans plusieurs cantons, des études montrent que nous avons aujourd’hui moins de hérissons qu’il y a encore vingt ans. Cette tendance semble également se confirmer à l’échelle européenne. Or l’état des populations de hérissons en Valais n’est que peu connu. Pour y remédier, le Service des forêts, des cours d’eau et du paysage (SFCEP) a lancé cet été l’action « Hérisson y es-tu ? ».  

Recensements systématiques par la pose de tunnels à traces

L’action « Hérisson y es-tu ? » vise à prospecter systématiquement le territoire des communes de Sion, Martigny, Monthey et Brig-Glis. Ces recensements sont menés avec des bénévoles par la pose de tunnels à traces dans les jardins, parcs, trames vertes et zones agricoles. Dans les tunnels à traces se succèdent appât, bandes d’encre et papier, nous permettant ainsi d’identifier par leurs empruntes tous les visiteurs nocturnes les traversant.

Nous recherchons encore des bénévoles sur les communes de Sion, Martigny et Monthey. Pour les personnes intéressées, il s’agira de mettre en place 10 tunnels et de relever les traces obtenues pendant cinq jours d’affilée. Ces recensements auront lieu jusqu’au 5 octobre.

En complément à cette campagne de recensement, les observations spontanées de hérissons peuvent être signalées en tout temps sur la plate-forme d’annonce des données valais.nosvoisinssauvages.ch.

« Hérisson y es-tu ? » et Nos Voisins Sauvages Valais  

L’action « Hérisson y es-tu ? » est financée par le Service des forêts, des cours d’eau et du paysage du canton du Valais. Elle s’insère dans le cadre du projet Nos Voisins Sauvages Valais, visant à mieux faire connaître et favoriser la nature en ville, notamment avec une plateforme d’annonce des données. Les porteurs de ce projet sont le Parc naturel de Pfyn-Finges et celui de la vallée de Binn. Fauna.vs, La Murithienne et le Musée de la nature du Valais font partie du groupe de travail. 

Rückfragen

Barbara Molnar, biologiste au Service des forêts, des cours d’eau et du paysage, Tel. 027 606 32 21, barbara.molnar@admin.vs.ch

 

Anaïs Binggeli, biologiste pour Nos Voisins Sauvages Valais, c/o SWILD, Tel. 078 679 26 24, anais.binggeli@swild.ch

Bilder
Die nachfolgenden Bilder stehen für den Gebrauch im Zusammenhang mit der Medienmitteilung bei korrekter Zitierung der Bildautoren kostenfrei zur Verfügung.
Fig. 1 : Hérisson.
Fig. 2 : Personne n’est trop petit pour participer au contrôle des traces ! Ici, c’est un hérisson qui a laissé ses empruntes.
Fig. 3 : Tunnel à traces dans un jardin à Brig-Glis.