Cerf élaphe
Cervus elaphus

Bild
Rothirsch auf Wiese schaut in Kamera
biologie
Biologie
menschtier
Homme & Animal
tipps
Conseils
galerie
Galerie
karte
Carte
Biologie

Le « roi des forêts » est, avec un poids moyen de 100 à 200 kg, le plus grand de nos ongulés indigènes. Les bois sont la caractéristique la plus connue du cerf élaphe (ou cerf rouge). Il les perd chaque année entre février et avril, avant qu’ils ne repoussent. Les bois nouvellement formés sont initialement encore recouverts d’une fine couche de peau (velours) riche en vaisseaux et en nerfs. En été, cette peau sèche et le cerf s’en débarrasse en frottant ses bois le long des troncs. Les biches n’ont pas de bois et vivent en familles ou en petites communautés. Il n’y a qu’en hiver que plusieurs familles peuvent se réunir pour former une harde. Les jeunes cerfs forment des hardes de célibataires, tandis que les plus âgés se déplacent souvent seuls. Pendant la saison du rut en septembre, les hardes de célibataires se défont et les cerfs recherchent alors une harde de biches qu’ils défendent dans des duels contre les autres concurrents. Les faons naissent en juin, après 34 semaines de gestation, généralement un seul faon par biche. Le spectre alimentaire du cerf élaphe est très large. Elle va de l’herbe et des bourgeons à l’écorce des arbres et aux brindilles, mais les légumes et les fruits sont également appréciés.

Signes distinctifs

Cerf mâle avec bois, qui tombent au printemps. Son pelage est brun rougeâtre en été, brun grisâtre en hiver. Les faons sont brun clair avec des taches blanches qui sont bien contrastées.

Appartient à
Physique

Longueur tête-corps 190-250 cm, hauteur au garrot 100-150 cm, queue jusqu’à 20 cm; poids 90-260 kg.

Confusions possibles

Le chevreuil (Capreolus capreolus) est beaucoup plus petit que le cerf rouge. Ils font les deux partie de la famille des cervidés. Contrairement au chevreuil, le cerf rouge a une queue bien visible. Les bois du cerf rouge sont beaucoup plus gros et plus ramifiés que ceux du chevreuil et le « miroir » (tache blanche sur l’arrière-train) est beaucoup plus grand chez le cerf rouge que chez le chevreuil.

Degré de menace

Non menacé

Période d’activité

Actif toute l’année. Les cerfs deviennent nocturnes quand leur habitat est trop dérangé par les humains. 

Homme & animal
Mesures de soutien
Comportement calme

Dans la forêt, il faut généralement se tenir tranquille. Après l’observation, vous devez vous retirer calmement afin de ne pas déranger l’animal. Déplacez-vous sur les chemins forestiers et tenez votre chien en laisse, ceci est particulièrement important pendant la période des mises-bas de mai à juin.

Sports d’hiver

Les avalanches sont un grand danger pour les cerfs en haute montagne. Malheureusement, ce danger est encore accru par les sports d’hiver, car le gibier est repoussé dans les pentes particulièrement sujettes aux avalanches. Lors de dérangement, les cerfs se réfugient en nombre dans les forêts, cela peut causer des dégâts considérables. Il est donc important de rester sur les pistes pendant les sports d’hiver et de contourner à bonne distance les zones où il y a des cerfs.

Attention au passage du gibier

Au printemps et à l’automne, la prudence est de mise sur les routes où les passages de gibier sont fréquents. Il s’agit de réduire sa vitesse et de se tenir prêt à freiner, surtout au crépuscule.

Conseils
Découvrir des traces

Il est souvent plus facile de trouver des traces d’animaux sauvages que de les voir. C’est également le cas pour les cerfs rouges. Les empreintes de sabots du cerf rouge ressemblent beaucoup à celles du chevreuil, mais elles sont presque deux fois plus grandes. Outre les empreintes, on peut également trouver des crottes, appelées fumées, c’est-à-dire de courtes boules de forme cylindrique (environ 20-25 mm de long), généralement pointues à une extrémité et avec une petite dépression à l’autre. L’aspect peut varier au fil des saisons (plus molles, souvent agglomérées durant la belle saison).

La saison des amours

La saison du rut est particulièrement intéressante. Le spectacle a lieu entre septembre et octobre et attire de nombreux observateurs. Comme les cerfs mâles perdent leur timidité à cette période, ils sont particulièrement faciles à observer. Leurs cris, appelés « brame », peut également être entendu sur une longue distance. Les duels sont également très spectaculaires, deux cerfs se battent alors pour la faveur des biches. Lors de ces combats, qui sont très ritualisés, des blessures peuvent parfois se produire.

Fumées de cerfs
Empreinte d’un cerf élaphe
Bois de cerf tombé

Les cerfs élaphes sont détenus dans de nombreux zoos et parcs animaliers. Il est possible d’observer des cerfs dans leur enclos, au Zoo de Servion, au Bois du Petit Château, au Siky park ou encore au Parc zoologique de Bienne.

Galerie

Pour cette espèce, aucune photo n’a été téléchargée pour l’instant.

Carte
La représentation des lieux d'observation se fait avec Google Maps.
Ce n'est cependant que possible, si vous donnez votre accord à la déclaration de confidentialité.
Pour ce faire, cliquez dans la barre bleue ci-dessous sur "j'accepte" et actualisez ensuite le navigateur.