escargot petit-gris
Cornu aspersum

Bild
Gefleckte Weinbergschnecke auf einer Gartenplatte
biologie
Biologie
menschtier
Homme & Animal
tipps
Conseils
galerie
Galerie
karte
Carte

Biologie

L’escargot petit-gris est un animal familier des jardins. Qui se douterait que cette espèce facile à observer a été introduite en Suisse ? Originaire du bassin méditerranéen, elle est aujourd’hui répandue dans de nombreuses régions. Désormais bien acclimaté sous nos latitudes, le «petit-gris» se nourrit de plantes potagères, d’arbres fruitiers et de céréales. Pourtant il est aussi un fidèle aide-jardinier : il participe à la création du sol en mangeant également de la matière animale et végétale en décomposition. En parlant de terre, c’est dans un trou soigneusement creusé qu’il abrite sa ponte de 40 à 110 œufs.

Distribution

Ouest de l’Europe et Méditerranée.

Signes distinctifs

Coquille globuleuse, brun pâle, jaune, verdâtre ou grise ; enroulée sur 4,5 à 5 tours qui s’élargissent rapidement vers une grande ouverture épaisse et blanche ; souvent parcourue de 1 à 5 bandes spirales foncées parfois zébrées ou mouchetées de clair ; aspect ridé typique.

Appartient à
Physique

Hauteur de la coquille : 25 à 30 mm, rarement jusqu’à 40 mm
Diamètre de la coquille : 25 à 40 mm, rarement jusqu’à 45 mm

Confusions possibles

En Suisse, on pourrait tout au plus le confondre avec l’escargot de Bourgogne, plus grand et aux dessins différents. Plus au sud de l’Europe, il y a un risque de confusion avec Eobania vermiculata, dont la coquille est plus petite (14-27 mm de haut) et à ouverture beaucoup moins grande et réfléchie.

Degré de menace

Non menacé

Période d’activité

Principalement nocturne et crépusculaire, aussi actif de jour sous la pluie. De la fin de l’automne aux premières chaleurs printanières, se repose collé à un mur ou un rocher.

Habitat

Varié, mais le plus souvent près de l’humain et sous un couvert végétal : jardins, parcs, bois, haies, fourrés et vignobles. Jusqu’au cœur des villes et jusqu’à 800 m d’altitude.

Homme & animal

Menaces
  • Pesticides utilisés dans les jardins et les cultures : Le petit-gris peut en être la victime collatérale, à l’instar de tout être vivant.
Mesures de soutien

Bannissez les substances toxiques au jardin et consommez de préférence des aliments issus de l’agriculture biologique. Créez des abris à hérissons et à insectes pour que ces prédateurs naturels des gastéropodes régulent leurs populations.

Conseils

Observer l'escargot

Cherchez-le par exemple au sol, sur les troncs, sous les feuilles ou sur un mur ombragé. Ou partez à sa rencontre à la lampe frontale en pleine nuit. Il aurait un faible pour les feuilles d’ortie (Urtica sp.), plantes qui se rencontrent comme lui dans les zones d’habitation.

Découvrir la coquille vide

Sa coquille se camoufle bien au sol, mais vous avez tout de même des chances d’en trouver en ouvrant l’œil.

La coquille de l'escargot petit-gris
Escargot petit-gris sous une feuille

Galerie

Pour cette espèce, aucune photo n’a encore été téléchargée

Pages 1
jusqu'à 0

Carte

La représentation des lieux d'observation se fait avec Google Maps.
Ce n'est cependant que possible, si vous donnez votre accord à la déclaration de confidentialité.
Pour ce faire, cliquez dans la barre bleue ci-dessous sur "j'accepte" et actualisez ensuite le navigateur.